Boulanger Thierry

thierry-boulanger

 

 

 

 

 

 

 

.

THIERRY BOULANGER

I. BIOGRAPHIE
II. REFÉRENCES
III. OEUVRES

Articles associés

OEUVRES ASSOCIEES

Lien

REVUES ASSOCIEES

Revue n°89
Revue n°139
Revue n°148

BIOGRAPHIE :


Après un premier prix de piano au Conservatoire de Nancy, complété par une formation à la composition de musique de film à l’Ecole Normale avec Laurent Petitgirard, Thierry Boulanger décide de partager sa vie entre ses deux passions : la musique de film et la musique de scène, s’investissant rapidement dans le monde du spectacle vivant.

Il débute comme accompagnateur et chef de chant dans plusieurs spectacles musicaux et assurera la direction musicale et (ou) les arrangements de plusieurs spectacles musicaux ou comédies musicales : Souingue (nommé aux Molières 1998, meilleur spectacle musical), Et Vian!…   En avant la Zique !,   J’en ai marre de l’amour (tous trois mis en scène par Laurent Pelly), I do I do (mis en scène par Jean-Luc Tardieu – nommé dans la catégorie meilleur spectacle musical en 2002 et 2003), D’amour et d’Offenbach, Mademoiselle Faust avec Manon Landowski, Rendez-vous (She loves me) avec Kad Merad, La cerise sur le gâteau avec Sylvie Joly, Natalie Dessay chante Michel Legrand, et en 2004, il accompagne Charles Aznavour, en tournée et Régine, aux Folies Bergère. Il a également composé la musique de scène de Madame Doubtfire, au Théâtre de Paris avec Michel Leeb, ainsi que plus de cent chansons.

Pour le cinéma il compose la musique de longs métrages (Tenir tête, d’Aurélie Cardin (2009), Essuie tes larmes de Philippe Coroyer (2007), L’Orpheline avec en plus, un bras en moins de Jacques Richard (2010)), d’un documentaire sur Louis Malle pour « Arte », ainsi que celles de nombreux courts métrages. Il écrit la musique d’accompagnement du film muet La faute d’orthographe (réalisé en 1918 par Jacques Feyder), dirigeant alors un orchestre de 55 musiciens pendant la projection du film. Il a également composé les musiques de la série Plaisir de nuire, joie de décevoir pour « Orange Ciné ».
Il ne pouvait qu’être séduit par le théâtre musical et c’est en 2000, qu’il composera pour son complice Laurent Pelly, sa première comédie musicale : C’est pas la vie ? commandée par le Festival d’Avignon.

Suivront :

– En septembre 2005, la création, au Théâtre Daniel Sorano de Vincennes, de Secret Défense, une comédie musicale entièrement chantée (lauréate de la Fondation Beaumarchais), sur un texte cosigné par Jean-Paul Farré.

– En 2007 : Jusqu’aux dents, comédie musicale sur un livret d’Emanuel Lenormand et Alyssa Landry, qui sera créée au cours de l’été 2007 dans le cadre des « Musicals de Paris », avant une reprise au Vingtième Théâtre (Prix SACD aux « Musicals 2007 » de Béziers)

En 2010 : Non, je ne danse pas! comédie musicale (co-compositeur avec Patrick Laviosa), sur un livret de Lydie Agaesse, à la Pépinière Théâtre

Fin 2010 : La nuit d’Elliot Fall, comédie musicale sur un livret de Vincent Daenen, créée au Vingtième Théâtre (nommé dans la catégorie meilleur spectacle musical aux « Molières 2011 »)

En 2014 : Le Secret de Fabula,  comédie musicale mutimédia pour enfants, sur un livret d’Aude Sappey-Marinier et Marjorie Garcia, création à la Comédie de la Passerelle – reprises au Théâtre Essaïon en 2015 et aux Feux de la Rampe en 2016.

Mais il a également dans ses cartons :

– Paradis d’Enfer une comédie musicale sur un livret de Colette Kraffe et Hugues Boucher autour de textes de Boris Vian, qui a fait l’objet d’une lecture musicale, mise en espace par Ned Grujic présentée au Théâtre Déjazet, fin 2007

– Esprit, es-tu là ? un « musical fantomatico-policier » sur un livret de Stéphane Laporte et Agnès Boury, dont une lecture musicale mise en espace par cette dernière a été présentée fin 2009 à la Pépinière Théâtre

Liaisons, une comédie musicale sur un livret de Stéphane Laporte, adaptée des Liaisons Dangereuses, transposée dans les milieux du cinéma à l’arrivée du « parlant ».

Thierry Boulanger s’est vu décerner le Prix Maurice Yvain en 2006.

Toute son actualité sur son site : lien

REFERENCES :


Vous retrouverez Thierry Boulanger dans  » Opérette  » n° 89, 139 & 148.
Si vous ne possédez pas ces numéros, vous pouvez les commander à l’ANAO (voir la page Anciens numéros).

OEUVRES :

Légende : cm = comédie musicale

Création Titre Auteurs Nature Lieu de la création
2005
20 sept
Secret Défense Farré (Jean-Paul), Giudicelli (Christian) cm Vincennes, Théâtre Sorano
2007
été
Jusqu’aux dents (1) Lenormand (Emmanuel), Landry(Alyssa) cm Musicals de Paris
reprise au Vingtième Théâtre
2010 Non, je ne danse pas!  Agaesse (Lydie) cm Paris,  Théâtre de la Pépinière
fin 2010 La nuit d’Elliot Fall,  Daenen (Vincent) cm Paris, Vingtième Théâtre
2014 Le Secret de Fabula  Sappey-Marinier (Aude),  Garcia (Marjorie) c m Comédie de la Passerelle
reprises Théâtre Essaïon, 2015
et Feux de la Rampe en 2016.

1) avec Patrick Laviosa