Laviosa Patrick

patrick-laviosa-3

 

.

PATRICK LAVIOSA

Né en 1966

I. BIOGRAPHIE
II. REFÉRENCES
III. OEUVRES

Articles associés

REVUES ASSOCIEES

Revue n°145

BIOGRAPHIE :


Né à Nîmes en 1966, Patrick Laviosa découvre très tôt la musique en autodidacte. En 1986, il « monte » à Paris où il commence à composer des chansons. Trois ans plus tard, il rencontre Pierre Philippe (auteur, parolier et cinéaste), avec qui il partage le même amour du music-hall. Ce dernier lui procurera la commande de ses premières œuvres importantes. En particulier, en 1991, où le célèbre film-feuilleton muet Judex (1917) de Louis Feuillade est restauré, et pour lequel il se verra confier la composition des sept heures de musique, dirigeant l’orchestre, lors de ses représentations publiques ; ou encore, en 1993, avec sa commande de partition pour accompagner son documentaire Sacha Guitry et ses Femmes, projeté en première partie de La Jalousie au Théâtre des Bouffes Parisiens.

En 1994, il intègre la troupe de Roger Louret dont il sera l’arrangeur et pianiste attitré pendant deux ans. Sur la scène des Folies Bergère, il jouera dans ses spectacles, Les Années Twist et Les Z’Années Zazous, et parallèlement dirigera l’orchestre de ses Années Tubes, sur TF1. Compositeur de nombreuses chansons (entre autres, pour l’album Fin de Siècle de Jean Guidoni) ou encore de musiques de scène (La Tempête, mise en scène de Jean-Luc Revol), il est inévitablement attiré par le théâtre musical. En 1999, il compose ainsi, pour la compagnie du Tapis Franc, la musique d’Amour et Tortilla une comédie musicale des rues, sur un livret de Denis d’Archangelo.

À l’automne 2003 c’est l’Opéra Royal de Wallonie qui fait appel à lui pour composer la musique de Simenon et Joséphine, une comédie musicale à grand spectacle, sur un livret et des paroles de Stéphane Laporte.

Le Cabaret des Hommes Perdus sur un livret et des lyrics de Christian Siméon, dont il signe en 2006 la partition, remportera en 2007 deux Molières et le trophée 2007 de la meilleure création française aux « Musicals » de Béziers.

En 2007, il retrouvera Stéphane Laporte pour composer la partition de Panique à Bord, qui sera à l’affiche du Vingtième Théâtre durant trois mois, avant d’être repris devant son succès, au Théâtre Tristan Bernard.

Sa nouvelle collaboration avec Christian Siméon : Shooting Factory, sous titrée « farce musicale Pop Art » est présentée sous forme de lecture musicale dans le cadre des « Découvertes de Diva » en novembre 2009 à la Pépinière Opéra et attend sa création scénique.

En 2010 : Non, je ne danse pas! (co-compositeur avec Thierry Boulanger), sur un livret de Lydie Agaesse, est créé à le Pépinière Théâtre

Patrick Laviosa a signé, par ailleurs, la musique des deux comédies musicales filmées de Stéphane Ly-Cuong : La jeune fille et la tortue,  et Paradisco.

Passionné de théâtre, il cumule une carrière multiple de compositeur, pianiste, accompagnateur et comédien. Il a été applaudi dans de nombreux spectacles : Le Malade imaginaire (mise en scène : Gildas Bourdet), Les Trente Millions de Gladiator de Labiche, (mise en scène : Jean-Luc Revol), Créatures, d’Alexandre Bonstein et Lee Maddeford (mise en scène : Agnès Boury), Nonnesens de Dan Goggin (adaptation française de Christophe Mirambeau), Les Hors-la-Loi d’Alexandre Bonstein (mise en scène : Agnès Boury), La Fille de Madame Angot de Charles Lecocq ou encore au sein de l’équipe des « Cinq de Cœur ».

A l’écran, il était en 2009, à l’affiche de Coco avant Chanel d’Anne Fontaine, dans le rôle du pianiste, ainsi que dans la série télévisée Une Famille formidable (saison 9), dont il a composé une partie de la musique originale.

Il a mis en musique la presque intégralité des films muets restaurés contenus dans les deux coffrets DVD « Gaumont le Cinéma Premier ».

Ses goûts musicaux éclectiques, allant de la comédie musicale américaine (en particulier les compositeurs tels que Leonard Bernstein ou Stephen Sondheim), au music-hall français de l’entre-deux-guerres en passant par l’opérette classique et des « Années Folles », en font un compositeur totalement original, ne dédaignant pas quelques savoureux clins d’œil musicaux dans ses partitions.

Il s’est vu décerner en 2007, le Prix Maurice Yvain de la SACD.

REFERENCES :


Vous retrouverez Patrick Laviosa dans  » Opérette  » n° 145
Si vous ne possédez pas ce numéro, vous pouvez le commander à l’ANAO (voir la page Anciens numéros).

OEUVRES LYRIQUES :

Légende : cm = comédie musicale, film m = film musical

Création Titre Auteurs Nature Lieu de la création
1999 Amour et Tortilla d’ Arcangelo (Denis) cm La Flèche (Sarthe)
1999 La jeune fille et la tortue Ly Cuong (Stéphane) film m
2002 Paradisco Ly Cuong (Stéphane) film m
2003 Simenon et Joséphine Laporte (Stéphane) cm Belgique,Opéra Royal de Wallonie
2006 Le cabarets des hommes perdus Siméon (Christian) cm Paris, Théâtre du Rond Point
2008 Panique à bord Laporte (Stéphane) cm Paris, Vingtième Théâtre
2009 Shooting Factory Siméon (Christian) cm
2010 Non, je ne danse pas! (avec Thierry Boulanger) Agaesse (Lydie) cm  le Pépinière Théâtre