Oberfeld Casimir

Oberfeld Casimir

.

CASIMIR OBERFELD

1903 – 1945

I. BIOGRAPHIE
II. REFÉRENCES
III. OEUVRES

Articles associés

REVUES ASSOCIEES

Il n’y a pas de revue associée à cet artiste.

BIOGRAPHIE :


Oublié aujourd’hui, Casimir Oberfeld a été un compositeur très prolifique entre les deux guerres. Né en Pologne, il a vécu en France et composé ses premières musiques dès 1923. Sa première chanson « A Paname, un soir » et créée par Alibert (alors peu connu) est bien oubliée aujourd’hui. Par contre, on se fric_fracrappellera de « C’est pour mon papa », « C’est pa… pa… c’est parisien » créé par Milton, « Félicie aussi » (Fernandel) ou « Paris sera toujours Paris » (Maurice Chevalier)…

Ses paroliers de prédilection ont été Charles-Louis Pothier, Roger Pujol, Albert Willemetz ou encore Jean Manse.

Dans le domaine cinématographique, parmi la soixantaine de films dont il a signé la musique, on citera : Le roi des resquilleurs (interprètes : Henri Garat, Georges Milton), La bande à Bouboule (Milton), La margoton du bataillon (Armand Bernard), Un de la légion et Barnabé, Le Schpountz, Les cinq sous de Lavarède (Fernandel), Fric-Frac (Arletty)…

Certaines de ses opérettes ont été inspirées par un film ou ont fait l’objet d’un film : C’est le cas de La Pouponnière (1932) interprétée à la scène comme à l’écranle_rosier_de_madame_husson04 par Koval, Le rosier de Madame Husson (1937 à la scène) et ayant fait l’objet de deux films, le premier avec Fernandel, le second avec Bourvil, La margoton du bataillon (1933 à l’écran, 1937 sur scène)

Autre opérette : Cœurs en rodage (1935). Oberfeld a également co-écrit La féerie blanche, revue donnée à Mogador en 1938.

D’origine juive, Oberfeld est décédé en déportation à Auschwitz. Il avait 42 ans ! Alors qu’il était prisonnier, deux compositeurs peu scrupuleux se sont servi de sa musique, empruntée à La margoton du bataillon pour « écrire» l’hymne dédié au maréchal Pétain « Maréchal, nous voilà… »

OEUVRES LYRIQUES :


Légende : opé = opérette
Le chiffre indique le nombre d’actes; opé 3/5 = opérette en 3 actes et 5 tableaux

Création Titre Auteurs Nature Lieu de la création
1932
16 mars
Pouponnière (La) [1] Pujol (René), Pothier (Charles-Louis), Willemetz (Albert) opé 3 Paris, Bouffes-Parisiens
1935
3 mai
Coeurs en rôdage [2] Eddy (Max), Darrieux (Jacques) opé 3 Paris, Folies-Wagram
1935
13 déc
Mon oncle Alex Darrieux (Jacques), François (Camille) opé 3 Paris, Trianon Lyrique
1937
17 sept
Rosier de Madame Husson (Le) Verneuil (Louis), Manse (Jean) opé Paris, Porte-St-Martin
1937
22 déc
Margoton du bataillon (La) Mouézy-Eon (André), Darmont (Jacques), Pujol (René) opé 3/5 Paris, Porte-St-Martin
1938
3 janv
Féerie blanche (La) [3] Verneuil (Louis), Hornez (André), Goldin (Mitty) rev-opé Paris, Mogador
? Pension Verdurette (La) Mouézy-Eon (André), Darmont (Jacques) opé 3 ?

[1] avec Verdun (Henri)
[2] avec Neuville (Pierre)
[3] avec Goldin (Mitty)