Lévy Lisa

Lisa Lévy

.

LISA LÉVY

SOPRANO 

I. BIOGRAPHIE

Articles associés

REVUES ASSOCIEES

Revue n°42
Revue n°80
Revue n°98
Revue n°119

BIOGRAPHIE :


Née à Toulouse, Lisa Lévy fait ses études supérieures à l’Université de Paris VII où elle obtient une licence et une maîtrise de littérature américaine tout en préparant, sous la direction de Jean Périmony, l’entrée au Conservatoire d’Art Dramatique. C’est cependant du Conservatoire National de Musique qu’elle sort avec les premiers prix d’art lyrique, de chant et de musique de chambre. Dans cet établissement, ses professeurs ont été Jean Giraudeau et Jacques Jansen.

Lauréate au concours d’art lyrique de Genève et de Verviers, elle obtient le premier prix des Voix d’Or et le prix spécial d’interprétation au concours international de chant de Toulouse.

Lisa Lévy se produit régulièrement en France, sur les grandes scènes, à Paris, Bordeaux, Rouen, Avignon, et à l’étranger en Belgique, en Allemagne, en Israël et aux Etats-Unis, notamment à l’institut de musique de l’université du Texas où elle a donné des Masters Classes.

Lisa Lévy est aussi à l’aise dans les rôles d’opéra tels que Violetta (La Traviata), Rosine (Le Barbier de Séville), Blanche (Dialogues des Carmélites), Musette (La Bohème), que dans les emplois d’opérette classique ou moderne.

Dans ce domaine les spectateurs ont pu l’applaudir dans un répertoire très varié :

Rési de Valses de Vienne :  » Lisa Lévy était Rési. Son soprano est toute fraîcheur, sûreté et musicalité. Dans le si délicat  » Forêt Viennoise « , qu’elle ponctue de cristallines vocalises, elle obtint un succès bien personnel « . (Nice Matin).

Stella de La Fille du Tambour Major :  » … Elle chante avec beaucoup d’expression. Elle joue avec naturel. Fine, jolie, elle a de la classe  » (La Voix du Nord).

Lisa Lévy chante également Lecocq (Les Cent Vierges), Offenbach (La Vie Parisienne, Orphée aux Enfers), Messager (Véronique), Strauss (La Chauve Souris), Lehar (La Veuve Joyeuse, Le Pays du Sourire), Varney (Les Mousquetaires), Lopez (La Belle de Cadix, Andalousie) :  » Lisa Lévy chante Lopez comme si c’était Lehar : avec la même foi, le même respect et cela lui va bien, d’autant qu’elle sait parer cette musique d’une couleur tonique  » (Paris Normandie).

Cette belle soprano a également participé à de nombreux oratorios et concerts de musique de chambre, en particulier sous la direction de Jean-Louis Petit. Pour FR3, elle a participé à la création de deux opéras : Clown’s Affairs de Alain Abbot et Les Bretelles de Bruce Grant.

Lisa Lévy a récemment enregistré un disque de mélodies de Gabriel Marcel, Claude Debussy et Gabriel Fauré. À l’Odéon de Marseille elle a triomphé en 2001, dans Suzanne du Comte de Luxembourg et Lady Mary de Monsieur Beaucaire.

Le mot de la fin, nous l’abandonnerons au journal  » La Montagne  » :  » Vocalement éblouissante, son soprano somptueux et délicat sert admirablement Massenet «