Votre magazine musical

Opérette – Théâtre Musical

Opérette – Théâtre Musical est une revue créée par et pour des passionnés d’opérette, opéra-comique, comédie musicale, spectacle musical.
Tous les trimestres, le magazine Opérette – Théâtre Musical recense toute l’actualité et les nouveautés liées à la Comédie Musicale.

Découvrez ci-dessous le sommaire du dernier numéro.

Je m’abonne

Découvrez le numéro 187 de mai 2018

 

Download

SOMMAIRE du n° 187

Le numéro 187 de la revue Opérette-Théâtre musical, de mai 2018, nous emmène comme chaque trimestre, sur les scènes parisiennes ou de régions, pour vous faire découvrir, illustrés par de nombreuses photos, les spectacles musicaux défendus par de talentueux artistes.

Vous y trouverez également des articles de fond avec
la présentation :
– des P’tites Michu,
– de toutes les opérettes de Léo Delibes
– d’ une étude sur l’histoire des opérettes à  » grand spectacle »,

mais aussi un hommage à nos disparus : Maria Candido, Michel Sénéchal et Christian Borel,

ainsi que les programmes jusqu’en septembre 2018.

 

Les scènes parisiennes nous offrent toujours une belle diversité de spectacles dont la revue évoque les présentations ou les représentations. Parmi ceux-ci :

 

La troupe de "  Jack l' éventreur de Whitechapell "

La troupe de  » Jack l’ éventreur de Whitechapell « 

Jack l’éventreur de Whitechapel, une enquête musicale de Michel Frantz, interprétée par 11 artistes dont Alexandre-Jérôme Boulard, Rachel Pignot, au Théâtre Trévise.

Les Comédiens, une comédie musicale de Samuel Séné et Eric Chantelauze, inspirée du Paillasse de Leoncavallo et donnée au Théâtre de la Huchette, avec Fabian Richard, Marion Prété et Cyril Romoli.

L’Etagère Duo, de Jean-Claude Camors, au Théâtre du Ranelagh,

Frankenstein de Vilolaine Fournier, à La Seine Musicale

Priscilla, folle du désert, de retour au Casino de Paris

08-Robin des bois-p10

 » Robin des Bois « 

" LA PRINCESSE LÉGÈRE " composition Violeta Cruz direction musicale Jean Deroyer mise en scène Jos Houben et Emily Wilson décors et costumes Oria Puppo lumières Nicolas Simonin réalisation en informatique musicale Ircam Augustin Muller collaboration aux mouvements Eric Nesci  magicien Carmelo Cacciato assistante décors Roberta Chiarito assistante costumes Clémentine Tonnelier chef de chant Juliette Journaux la Princesse, la Nourrice 1 Jeanne Crousaud la Reine Majdouline Zerari le Prince, le Narrateur Jean-Jacques L’Anthöen le Roi Nicholas Merryweather le Docteur Déjanthé, la Nourrice 2 Kate Colebrook le Docteur Malofoi, le Page, la Sorcière Guy-Loup Boisneau orchestre Ensemble Court-Circuit  violon Alexandra Greffin-Klein clarinette Bogdan Sydorenko accordéon Jean-Etienne Sotty commande et production Opéra Comique coproduction Opéra de Lille, Ircam-Centre Pompidou, Ensemble Court-Circuit

 » LA PRINCESSE LÉGÈRE « 

A l’intention du jeune public :

– l’Opéra Comique a programmé La Princesse Légère, un conte mis en musique par Violeta Cruzet interprété par 6 artistes dont Jeanne Crousaud et Jean-Jacques L’Anthoën.
– au Théâtre de Ménilmontant, le retour de Robin des Bois, la légende… ou presque

 

 

Ce numéro donne un coup de projecteur particulier sur trois scènes mises à l’honneur ce trimestre

 

L’Opéra de Toulon, avec Wonderfull Town

01-wonderfull-p3

Le théâtre de Toulon se distingue, parmi les scènes nationales, par la création de comédies musicales anglo-saxonnes qui n’avaient jamais été représentées chez nous en version française, comme Follies ou Sweeney Todd, de Stephen Sondheim.
Ce trimestre, vous découvrirez une présentation détaillée de Wonderfull Town, de Leonard Bernstein, jouée et chantée par Jasmine Roy, Rafaëlle Cohen et Maxime de Toledo en tête d’une brillante distribution.

 

L‘Odéon de Marseille, avec 3 grands ouvrages superbement interprétés :

11-Bonnet-p13

Charlotte Bonnet

12-Beaucaire-p14

Charlotte Bonnet et serge Mingus


La Vie parisienne, mise en scène par Nadine Duffaut, avec Amélie Robins, Laurence Janot, Cécile Gallois, Samy Camps, Eric Huchet… sous la direction d’Emmanuel Trenque.

Monsieur Beaucaire, mis en scène par Jean-Jacques Chazalet, avec Charlotte Bonnet et Régis Mingus, entourés de Guy Bonfiglio, Dominique Desmons, Alfred Bironien… sous la direction de Bruno Membrey. L’article est complété par une présentation de l’ouvrage de Messager et par une interview de Charlotte Bonnet.

Valses de Vienne, avec Laurence Janot, Amelie Robins, Christophe Berry, Julie Morgane, Grégory Juppin… également sous la direction de Bruno Membrey. L’article inclut de plus une évocation de la carrière de l’oeuvre.

Le Pin Galant de Mérignac, avec trois spectacles très différents

Les Parapluies de Cherbourg

Les Parapluies de Cherbourg

Lionel  Delbruyère

Lionel Delbruyère


Dédé,
monté par « La Reine de Coeur » et « Les Variétés lyriques » et coproduit par « La Clef des Chants » poursuit sa tournée en France ; interprété par Denis Mignien et Guillaume Paire aux côtés de Sarah Lezerges et Marie-Paule Bonnemason, dirigés par Jean-Pierre Haeck.

Les Parapluies de Cherbourg, la célèbre comédie musicale de Michel Legrand, inspirée du film du même nom, était chantée par Camille Nicolas, Jasmine Roy, Gaétan Borg, Grégory Benchenafi… et dirigés par Patrick Leterme.

La Chauve-souris, une belle production de TLA regroupant une distribution remarquable menée par Sabine Revault d’Allonnes, Frédérique Varda, Julie Morgane, Lionel Delbruyère, Frédéric Bang-Rohet, Philippe Ermelier, sous la direction de Jean-Marc Miquel. Article complété par une interview de Lionel Delbruyère

 

Les grands classiques de l’opérette étaient également présents à :

Avignon, avec Le Pays du sourire, reprise du très beau spectacle donné à Tours pour le réveillon de 2017. La distribution regroupait Amelie Robins, Sébastien Droy, Norma Nahoun et Marc Scoffoni, sous la direction de Benjamin Pionnier à la tête de l’Orchestre Régional Avignon-Provence.

Boulogne-sur-Mer, dont la Princesse Czardas regroupait Frédérique Varda, Julie Morgane, Lionel Delbruyère, Grégory Benchenafi, l’orchestre étant sous la direction de Pierre Camier.

LagnyL’Auberge du Cheval Blanc marquait les adieux de cette ville aux productions Lagny-Opérette ; un agréable spectacle défendu par Claudia Mauro, Marion Baglan, Fabrice Lelièvre, Jean Goyetche, accompagnés par l’orchestre de Gisèle Gérard Tolini. L’article est complété par un historique de ce festival d’opérette créé en 1996.

L'Auberge du Cheval Blanc, à Lagnu

 » L’Auberge  du  Cheval  Blanc « , à Lagny

 

Toulouse, où le Casino Barrière affichait La Mascotte, une production TLA avec Jennifer Michel, Caroline Géa, Lionel Delbruyère, Olivier Montmory, Pierre Sybil, dirigés par Jean-Marc Miquel.

Tourcoing, qui avait programmé un ouvrage plus rare, Coquin de printemps, de Guy Magenta, avec Estelle Micheau, Eloïse Mabille, Xavier Flabat, Etienne Pladys, Ludovic Crombé, placés sous la direction de Pascal Chardon

Ath qui affichait le devenu rare lui aussi Comte de Luxembourg, chanté par Frédérique Varda, Florence Wiot, Fabrice Pillet et Grégory Juppin, dirigés par Eric Deltour.

Quelques spectacles de montage : Féerie Viennoise de TLA, à Albert et en tournée, Que Viva la fiesta ! au Casino Barrière de Toulouse.

 

Sont également chroniquées les reprises de deux productions récentes d’ouvrages méconnus d’Offenbach :

Fantasio

Fantasio

 

Fantasio, reprise à Rouen du spectacle coproduit avec la salle Favart, avec Angelique Noldus, Sheva Tehoval, Jean-François Vinciguerra et Philippe-Nicolas Martin ; l’orchestre était dirigé par Jean-Pierre Haeck.

Le Roi Carotte, la belle production de Lyon, dans la mise en scène de Laurent Pelly, a été redonnée à l’Opéra de Lille, avec Héloïse Mas, Albane Carrière, Yann Beuron, Christophe Mortagne, avec Claude Schnitzler à la tête de l’orchestre Picardie-Région-Hauts-de-France.

 

L’opéra-comique était également à l’honneur ce trimestre avec la reprise de grands ouvrages dont certains désormais peu joués

" Le Domino  noir "

 » Le Domino noir « 

 

Tout d’abord Auber, avec deux opéras-comiques :

Le Domino Noir, une superbe coproduction de la Salle Favart et de l’Opéra Royal de Wallonie. A Liège, les interprètes étaient Anne-Catherine Gillet, Antoinette Dennefeld, Cyrille Dubois, François Rougier, avec Patrick Davin à la tête de l’orchestre du théâtre.

La Sirène, autre ouvrage moins connu d’Auber, ressuscité par « Les Frivolités Parisiennes » dans le cadre du Théâtre Impérial de Compiègne. Les principaux interprètes en étaient Jeanne Crousaud, Xavier Flabat, Jean-Noël Pesquier, Benjamin Mayenbo et Fernand Setti, dirigés par David Reiland.

 

" Mârouf,  savetier  du Caire "

 » Mârouf, savetier du Caire « 

mais aussi

Philémon et Baucis, ouvrage très rarement donné de Gounod a été remonté à Tours, dans sa version en trois actes, pour marquer le bicentenaire de la naissance du compositeur. Il était défendu par Norma Nahoun, Sébastien Droy, Alexandre Duhamel et Eric Martin-Bonnet, sous la direction musicale de Benjamin Pionnier.

– Mârouf, savetier du Caire, d’Henri Rabaud, a retrouvé le devant de la scène à Bordeaux, avec Vannina Santoni, Aurélia Legay, Jean-Sébastien Bou, Jean Teitgen, dirigés par Marc Minkowski.

– et les comptes-rendus de deux ouvrages plus connus :
L’Enlèvement au Sérail, donné à Rouen
L’Elixir d’amour à Tours

Les articles de fond

" Les  P'tites  Michu "

 » Les P’tites Michu « 

Les P’tites Michu. Précédant la reprise à Angers et Nantes de cette opérette de Messager rarement jouée de nos jours, un long article très détaillé sur la genèse et le contenu de l’ouvrage (5 pages)

Les opérettes de Léo Delibes. Un résumé et les circonstances de leur création des 16 premiers ouvrages scéniques du compositeur de Lakmé, des petits opéras-bouffes dont certains sont encore affichés comme Les Deux vieilles gardes. (8 pages)

Que faire des opérettes à  » grand spectacle  » ? une étude sur l’évolution du genre, première partie (3 pages).

 

Un hommage à nos 3 disparus :

Michel  Sénéchal

Michel  Sénéchal

Maria  Candido

Maria  Candido

Christian  Borel

Christian Borel

 Vous trouverez enfin le magazine des régions et les programmes jusqu’à fin septembre 2018

 

 Commander ce numéro

7,5€
Frais d’envoi gratuits