Votre magazine musical

Opérette – Théâtre Musical

Opérette – Théâtre Musical est une revue créée par et pour des passionnés d’opérette, opéra-comique, comédie musicale, spectacle musical.
Tous les trimestres, le magazine Opérette – Théâtre Musical recense toute l’actualité et les nouveautés liées à la Comédie Musicale.

Je m’abonne

Découvrez le numéro 191 de mai 2019

Couverture déf 191

Ce numéro 191 met à l’honneur deux ouvrages sortis de l’ombre où ils étaient cantonnés depuis leur création, Normandie de Paul Misraki, et Volga de Francis Lopez.

Ce trimestre, deux compositeurs du XIXème siècle ont particulièrement été présents sur les scènes parisiennes ou des régions :
Hervé, que l’on continue à redécouvrir,
Offenbach avec les commémorations du bicentenaire de la naissance.

Nos rédacteurs ont également chroniqué les autres spectacles donnés :
– à Paris, comme Guys and Dolls
et en région, avec le répertoire courant, particulièrement représenté :
– à l’Odéon de Marseille avec 6 ouvrages dont La Fille de Madame Angot
–  à Mérignac avec Valses de Vienne ou La Route fleurie.
– à Tourcoing avec L’Auberge du Cheval BLanc

Les articles de fond vous feront découvrir la vie et l’oeuvre de Rodolphe Berger ou, dans Question d’esthétique, L’utilité des tableaux de troupe

SOMMAIRE DU N° 191 de mai 2019

 DEUX RESURRECTIONS

En ouverture de la revue 191, les comptes rendus de deux ouvrages qui n’avait pas été rejoués, si ce n’est en tournée, depuis leur création :

" Normandie " au centre Mylène Bourbeau (photo Casilda Desazars)

 » Normandie  » au centre Mylène Bourbeau (photo Casilda Desazars)

Normandie, cette opérette en 3 actes de Henry Decoin et André Hornez pour le livret et de Paul Misraki pour la partition, avait été créée en octobre 1936. La résurrection de cet ouvrage s’est d’abord faite au Théâtre Impérial de Compiègne avant d’être présentée au cabaret de La Nouvelle Ève. Mis en scène par Christophe Mirambeau, avec Sandrine Buendia, Marion Tassou, Mylène Bourbeau, Guillaume Paire… et sous la direction musicale de Patrick Laviosa. Un spectacle très réussi des Frivolités Parisiennes.

"Volga"  :  Charlotte Bonnet et Jérémy Fuffau  (photo Arlette Constant)

« Volga » : Charlotte Bonnet et Jérémy Fuffau (photo Arlette Constant)

Volga, fut le dernier ouvrage à grand spectacle de Francis Lopez monté au Châtelet en novembre 1976. Les productions TLA. en ont assuré la reprise, dans la salle du Casino Barrière de Toulouse, dans une mise en scène de Renaud Sorel et sous la direction musicale de Claude Cuguillère. Elle était défendue par d’excellents interprètes : Jérémy Duffau, Charlotte Bonnet, Frédérique Varda, Julie Morgane, Lionel Delbruyère et Fabrice Lelièvre.

HERVE et OFFENBACH

Une place importante est également réservée aux deux pères de l’opérette, Hervé et Offenbach.

Hervé est présent avec 4 ouvrages

"  Le Retour d'Ulysse "  Marion Grange, Artavazd Sargsyan (photo

 » Le Retour d’Ulysse  » Marion Grange, Artavazd Sargsyan (photo Thierry Guillaume)

Le Retour d’Ulysse, un opéra bouffe en un acte datant de 1862. C’est le Studio Marigny qui lui a redonné vie dans une mise en scène de Constance Larrieu. Il était chanté par Marion Grange, Artavazd Sargsyan, Pierre Derhet et Didier Girauldon et était accompagné au piano par Frédéric Rubay.
Critique complétée par un article évoquant la longue génèse de l’oeuvre, d’abord simple pièce bouffe d’Edouard Montagne avant d’être mise en musique par Hervé.
Le Petit Faust, donné à l’Odéon de Marseille sous la direction musicale de Bruno Membrey, était mis en scène par Jean-François Vinciguerra, et interprété par Jacques Lemaire, Cécile Gallois, Karine Godefray, Ivan Rebeyrol…
Faust Passementier, une parodie par Hervé lui-même de son Petit Faust, recréée à Saint-Omer et mis en scène par Christophe Crapez, avec Yves Vandenbussche, Sevan Manoukian, Christophe Crapez et Alfred Bironien, accompagnés par l’ensemble Flagogne formé de six instrumentistes.
Une interview d’Yves Vandenbussche complète cet article
Mam’zellz Nitouche, il s’agit de la production de Palazetto Bru Zane qui continue de tourner et qui faisait ici escale à Avignon, toujours avec Lara Neumann, Damien Bigourdan, Samy Camps, Olivier Py et Eddie Chignara.

Offenbach toujours à l’honneur

Comptes rendus de 7 ouvrages de son répertoire courant mais souvent donnés dans des versions révisées et d’une redécouverte, le tout accompagné de la présentation de deux livres importants qui lui sont consacrés.

21 La Vie Parisienne (photo Nelly Blaya)

« La Vie Parisienne », Steeve Brudey, Diana Higbee, Hoël Troadec (photo Nelly Blaya)

La Vie parisienne, à Clermont-Ferrand dans une mise en scène et une adaptation de Benjamin Moreau et Olivier Desbordes, avec Diana Higbee, Morgane Bertrand, Lucile Verbizier, Anandha Seethanen, Steeve Brudey, Hoël Troadec, Christophe Lacassagne, Lionel Muzin, Thierry Jennaud…
La Périchole, donnée à Haubourdin (dans la banlieue de Lille) réunissait dans les rôles principaux, Mathilde Cardon, Alfred Bironien et Guillaume Paire dans une mise en scène de Denis Mignien et sous la direction musicale de Philippe Dillies.
Barbe-Bleue, donné à Mouvaux puis à Seclin (dans la région de Lille), réunissait chanteurs des professionnels, Denis Mignien, Jeanne-Marie Lévy, et des élèves du conservatoire de Lille, accompagnés par un orchestre important placé sous la direction d’Eric Deltour.
Barbe-Bleue avait également été donné à Roanne dans une autre mise en scène mais également avec Denis Mignien ici accompagné de Véronique Dupin et des chanteurs du Groupe Lyrique de Roanne, accompagnés par l’Ensemble Capella sous la direction de Guillaume Paire.
La Grande-Duchesse de Gérolstein, dans la version qu’Offenbach avait réécrite pour Vienne, était mise en scène par Pierre-Paul Josse et interprétée par les élèves du conservatoire de Dinan.
Les Contes d’Hoffmann, à Cherbourg-en-Cotentin, étaient entièrement chantés par une troupe de chanteurs amateurs accompagnés au piano.
Madame Favart. Avant sa prochaine représentation à l’Opéra-Comique de Paris, une présentation de cet excellent ouvrage qui nous plonge dans un XVIIIe siècle plus vrai que nature
Oyayaye, la Reine des îles, une recréation de cette « anthropophagie musicale » datant des débuts d’Offenbach, un duo burlesque chanté par Yves Vandenbussche et Christophe Crapez, complétés par Sevan Manoukian et Alfred Bironien. Ce spectacle était donné à Saint-Omer avec Faust Passementier, présenté plus haut, et Les Deux augures de Claude Terrasse.

Les livres
La Troupe de Jacques Offenbach
par Dominique Ghesquière et Monsieur Offenbach nous écrit par Jean Jean-Claude Yon
Un autre livre très intéressant est également présenté : Les arrangeurs de la chanson française, par Serge Elhaïk

LA CHRONIQUE PARISIENNE

Parmi les nombreux spectacles chroniqués dans la capitale, citons :

01 Guys and Dolls, au centre Ria Jones (photo Julien Benhamou)

« Guys and Dolls », au centre Ria Jones (photo Julien Benhamou)

au Théâtre Marigny : Guys and Dolls, de Frank Loesser, avec Ria Jones, Matthiew Goodgame, Clara Halse, Christopher Howell…
au Théâtre du Rond Point : Madame Pink, « comédie canine » d’Alfredo Arias, avec Gaia Aprea, Flo, Mauro Goia, Gianluca Musiu…
au Théâtre Trévise : Belles de nuit, comédie musicale de Jonathan Kerr, avec Benoît Urbain, Roxane Le Texier, Gwenaëlle Chouquet, Fanny Forquez…
au Théâtre des Variétés : La Boule Rouge, spectacle construit autour de chansons actuelles, livret et mise en scène de Constance Dolfus et Clément Hénaut…
au Théâtre des Mathurins : La Tour de 300 mètres, comédie musicale de Marc Deren, avec David Eguen, Juliette Behar, Matthieu Brugot, Claudia Palleschi…
au Théâtre 13 Jardin : en avant-première, Le Mur, drame musical de Ruth et Vianney Descout,
à l’Auguste Théâtre : Eau chaude à tous les étages, histoire originale émaillée d’airs d’opérettes, surout du XXème siècle, par le quatuor Ariane

DE CI… DE LÀ… EN REGION

" L' Auberge du Cheval Blanc " Jennifer Michel, Grégory  Benchenafi (photo Christian Dresse)

 » L’ Auberge du Cheval Blanc  » Jennifer Michel, Grégory Benchenafi (photo Christian Dresse)


à l’Odéon de Marseille
:
L’Auberge du Cheval Blanc, avec Jennifer Michel et Grégory Benchenafi
La Belle de Cadix, avec Jérémy Duffau, Caroline Géa et Claude Deschamps
La Fille de Madame Angot, avec Laurence Janot, Caroline Géa, Régis Mengus et Alfred Bironien
Un de la Canebière, avec Grégory Juppin, Florian Cléret et Fabrice Todaro
La Veuve joyeuse, avec Charlotte Despaux et Régis Mengus
ainsi que Le Petit Faust déjà présenté plus haut

à Mérignac :
Valses de Vienne, avec Amélie Robins, Frédérique Varda et Marc Larcher
La Route fleurie, avec Caroline Géa, Julie Morgane, Grégory Benchenafi et Vincent Alary

à Saint-Amand Monrond :
Monsieur de La Palisse, avec Cyril Fargue et Ghislaine Deschaumes

à Tourcoing :
L’Auberge du Cheval Blanc, avec Corinne Gauthier, Eloïse Mabille, Philippe Padovani et Xavier Flabat
La Belle de Cadix, avec Eloïse Mabille, Eric Salha et Etienne Pladys

à Bordeaux :
Le Barbier de Séville, avec Florian Semprey et Miriam Albano

LES ARTICLES DE FOND

 

 Rodolphe Berger

Rodolphe Berger

La célébration du bicentenaire de la naissance d’Offenbach se poursuit avec un long article évoquant les liens du compositeur avec l’étranger.

La redécouverte d’un compositeur oublié : Rodolphe Berger, à qui l’on doit de très nombreuses valses lentes et quelques opérettes dont Claudine qui a été remontée à Paris il y a quelques temps.

Une 21ème Question d’esthétique s’interrogeant sur L’utilité des tableaux de troupe

MAIS AUSSI

Divers hommages à nos disparus particulièrement nombreux ce trimestre :

Gérard Camp, Roger Maire, Odette Lost, Yvonne David, Josy Llop, Daniel Persyn, Ado Vasseur

 

et les programmes des théâtres jusqu’en septembre 2019

 

7,5€
Frais d’envoi gratuits